La Collective du Cognac


LA COLLECTIVE DU COGNAC
Création de 3 visuels déclinés en posters, affichettes et annonces presse.


 

COLLECTIVE DU COGNAC, Annonce presse. Design Olivier Venel

« Le cognac est trop vieux, il faut bien l’avouer. Vieux et dépassé.
Enfermé plus de dix ans, il n’a rien vu. Le monde a changé.
Vite, très vite et lui non. Comment apprécier un cognac aujourd’hui.
Il faudrait apprécier les histoires d’un temps où le temps comptait peu.
Il faudrait s’arrêter, s’arrêter et regarder. Il faudrait préférer le savoir-vivre au vivre-vite.
Il faudrait préférer prendre son temps. »

 

« Le cognac est trop bien élevé. Bonjour, au revoir, merci, s’il vous plait.
Depuis toujours, c’est ainsi. Une éducation parfaite, peut-être trop, à l’abri de la vulgarité.
« Lisse et sans surprises » pouvait-on entendre de-ci de-là.
Un cognac est un cognac, c’est comme ça. Trop parfait, trop noble.
Trop élégant, trop de savoir-vivre.
Tant de « trop » qui le rendent unique, unique, unique, unique. »

 

« Le cognac est trop riche. Trop éclatant, trop parfumé.
Trop de rondeur même. Le cognac serait devenu la caricature du cognac. 
N’est-ce pas trop aisé à dire ? Combien peuvent se prévaloir d’être resté eux-mêmes ?
D’être resté honnêtes. Simplement honnêtes.
Car si la richesse peut être éphémère, l’honnêteté, elle, prospère. »

 

Accueil

 

EnregistrerEnregistrer